VETAS: Qui sommes nous et que faisons nous

Vetas est une a.s.b.l. qui se manifeste dans l'intérêt des animaux s'ils se trouvent dans une situation dangereuse, tant pour eux-mêmes que pour la communauté ou l'inverse. Ceci implique que nous devons protéger les animaux contre toute injustice des humains ou de la nature, injustice presque toujours provoquée par l'homme. Nous pensons au trafic qui est la cause pour beaucoup de victimes animales, à l'industrie par laquelle beaucoup d'animaux ont perdu leur biotope naturel, à beaucoup d'oiseaux aquatiques qui ne trouvent plus de rivières non polluées et aux animaux maltraités par leurs maîtres. Mais nous pensons également à ce que peut arriver aux animaux : un chat qui n'ose plus descendre d'un arbre ou qui se trouve dans une autre situation difficile, un chien qui se noie, des animaux domestiques bloqués dans un incendie, des accidents de circulation où un animal est dans un véhicule : dans les journaux, on ne cite que les victimes humaines, mais souvent, on oublie l'animal concerné.

Vetas pourrait être considéré comme le service pompier, la police et la protection civile des animaux.

Quels animaux sont exactement protégés par Vetas? Vetas protège tous les animaux. Nous savons déjà que le chien et le chat seront aux premières places, toutefois nous essayerons de protéger tous les animaux, y compris lapins, animaux de ferme, renards, reptiles, amphibies, araignées spéciales, ratons laveur, ... Pour tous ces animaux nous cherchons la meilleure accommodation d'hébergement. Pour le réaliser, nous comptons sur les refuges les plus spécialisés et nous nous occuperons le moins possible de l'hébergement même, ce qui augmente la qualité de notre tâche. Par contre, nous nous occupons de la restitution des animaux. Nous nous spécialisons grâce à la technologie et l'électronique actuelle afin de réaliser notre but : des refuges seront vides, 'il n'y aura plus d'animaux perdus dont les propriétaires ne savent pas comment il faut faire pour récupérer leur animal. Outre le travail informatique, il y aura des gens sur le terrain : des enquêtes chez les voisins, à la police, chez les vétérinaires. Dans plusieurs communes déjà, il y a des particuliers qui s'occupent de ce type de protection animale, il manque uniquement le groupement de toutes ces petites sociétés pour retrouver encore beaucoup plus de propriétaires.

Des plaintes, quoi qu'il s'agisse de son propre animal, de celui de son voisin ou d'un animal sauvage : nous engagerons des personnes qui feront un contrôle et s'il y a vraiment un abus, nous irons plus loin, en collaboration avec la police locale et avec un vétérinaire.

Une toute autre branche de notre tâche, c'est le transport secondaire des animaux : par exemple des gens qui n'ont pas de transport peuvent compter sur notre service pour effectuer le trajet de leur domicile vers le vétérinaire, également pour des animaux ayant besoin d'un transport couché ou pour les transports intra universitaires. Ceci est la raison pour laquelle nous nous faisons connaître chez les vétérinaires, pour le moment uniquement en province de Brabant et quelques communes limitrophes des autres provinces. Or, notre but est de monter un service national et de construire des postes avancés, surtout là où il n'y a pas de service du tout.

En dehors de l'enlèvement des animaux, Vetas s'occupera aussi des adoptions des animaux domestiques et négligés. Au lieu d'aller dans les magasins peu scrupuleux, nous conseillerons les gens d'aller dans des refuges sérieux. Nous essayons d'obtenir une liste avec tous les animaux à placer d'urgence afin que les gens ne doivent plus chercher très loin pour trouver un compagnon. Nous disposerons également d'une liste des refuges à conseiller et à éviter.

Notre mode opératoire : Vetas travaille 24h/24 et 7j/7. Le but est de posséder deux équipes de deux ambulanciers qui seront aussi bien formés d'une façon pratique (premiers soins) que d'une façon psychologique. En dehors de cela, ils devront être capables d'avoir un contact humain avec des propriétaires, des voisins ou d'autres personnes et de les soutenir si nécessaire. Trop souvent, les maîtres dont les animaux ont été renversés, blessés ou dans le cas le plus grave, tués, ne sont jamais aidés. Pour beaucoup de gens, une perte pareille est aussi grave que la perte d'un être humain. Pour que notre service soit rapide, Vetas obtiendra une parfaite collaboration avec les services policiers, pompiers, police autoroutière, aéronautique et aquatique ainsi qu'eaux et forêts, les parcs,...

Nous voulons aussi un système permanent de vétérinaires par région. On cherchera les permanences existantes, leurs capacités d'hébergement etc. Nos ambulances seront équipées afin d'intervenir dans toute circonstance, nous posséderons aussi des remorques et plateaux avec du matériel spécifique (matériel de sauvetage, vans, équipement pour plongeurs, équipement d'escalade,...).

Vetas doit être disponible partout: il n'y a pas de limites à notre territoire, nous souhaitons desservir toute la Belgique. Ceci pourra se faire en collaboration avec les refuges existants ou par moyen de postes avancés ou par des sièges locaux complets. Partout signifie aussi que nous serons capables d'intervenir en rue, dans les champs ou prairies (véhicules 4X4) ou sur l'eau. Vetas intervient dans n'importe quelle situation : pour un animal trouvé en bonne santé, un animal blessé ou malade, un animal bloqué ou empoisonné. Vetas intervient pour n'importe quel animal: chien, chat, hérisson, kangourou, on sauve tout animal.